Pour accéder directement au site bulle d'encre, cliquuez sur ce lien :

http://www.bdencre.com/2012/05/7594_mania-chroniques-lefebvre-%E2%80%93-editions-lapin-8e/

 

Mania Chroniques (Lefèbvre) – Editions Lapin – 8€

Parution : 03/2012

Benoit le Pape s’est déguisé pour dire des conneries : les préservatifs sont chers, les nanas qui bossent dans les bureaux aiment le cassoulet et, du coup, se mettent à péter lorsqu’elles font quelques étirements. Tel est le début de ces Chroniques. Les riches, les pirates, l’hôpital, la vie de couple, les psychopathes… tout le monde, au fil de ces nombreuses pages, en prend pour son bon gros grade. La police, c’est trop bien… ou comment dessiner et écrire un ouvrage complètement barré et absolument indéfinissable.
Voilà un nouvel O.L.N.I (Objet Littéraire Non Identifié), au compte des (maintenant) très célèbres éditions Lapin. Vincent Lefèbvre aime dire de lui qu’il est l’automate de l’automatisme, une machine à coudre des petits bonshommes. Son ton déjanté et son libre-arbitre font que l’auteur, le dessinateur, se lance dans une série d’idiomes esquissés grossièrement, aux messages centraux pourtant très élaborés. Portant un regard complètement déjanté sur une société jugée comme beaucoup trop humanisée, il parvient à donner une vision absolument grotesque et invraisemblable des aspirations, des erreurs de la vie et du monde d’aujourd’hui. Parfois déconcertant, il prouve qu’il est audacieux. L’éditeur poursuit son grand tour du monde du désenchantement, de la désorganisation, du libre-arbitre, et donne une fois de plus carte blanche à un auteur talentueux mais parfois fortuit. Cela demande quelques explications…
Un grand moment artistique, une installation déjantée au service de la folie la plus enfouie qui sommeille en nous.

Jérôme Prevot

 

Un grand merci à Bulle d'encre et Jérôme Prevot !